Fontaine_BrigitteQuel génie !

Je ne me lasse pas du talent de cette vieille bonne femme. Son dernier album est particulièrement réussi, listant toutes ces plaisirs qui, de plus en plus, nous sont interdits.

La voir ce soir, sur le plateau de "Ce soir ou jamais", présenté par l'excellent Frédéric Taddéi, chanter cette chanson déchirante, l'entendre si brute et crue, c'est à vous arracher des larmes.

Je ne me lasse pas non plus de son étonnante personnalité, de son iconoclaste humanité, de son audace sans cesse renouvelée, véritable souffle d'air dans ce monde de plus en plus aseptisé. Brigitte, je t'aime !

Voici donc cette chanson, si belle :

"Je suis vieille et je vous encule"

J'exhibais ma carte senior
Sous les yeux goguenards des porcs
Qui partirent d'un rire obscène
Vers ma silhouette de sirène

Je suis vieille et je vous encule
Avec mon look de libellule
Je suis vieille et je vais crever
Un petit détail oublié

Passez votre chemin, bâtards
Et filez vite au wagon-bar
Je fumerai ma cigarette
Tranquillement dans les toilettes

Partout c'est la prohibition
Alcool à la télévision
Papiers, clopes, manque de fric
Et vieillir dans les lieux publics

Partout c'est la prohibition
Parole et cris, fornication
Foutre interdit à 60 ans
Ou scandale et ricanements

Je suis vieille et je vous encule
Avec mon look de libellule
Je suis vieille et je vais crever
Un petit détail oublié

Les malades sont prohibés
On les jette dans les fossés
A moins qu'ils n'apportent du blé,
De la thune aux plus fortunés

Les vieux sont jetés aux orties
A l'asile, au château d'oubli
Voici ce qui m'attend demain
Si jamais je perds mon chemin

J'ai d'autres projets, vous voyez
Je vais baiser, boire et fumer
Je vais m'inventer d'autres cieux
Toujours plus vastes et précieux

Je suis vieille et je vous encule
Avec mon look de libellule
Je suis vieille, sans foi ni loi
Si je meurs, ce sera de joie.