30 avril 2013

Survivre

L'homme qui nage, l'homme qui marche... Au milieu de l'hiver 1984, un chalutier sombre au large des cotes islandaises. Les membres de l’équipage périssent tous en quelques minutes. Tous sauf un, le débonnaire Gulli (Olafur Darri Olafsson) , après avoir vu son meilleur ami Palli (Johann G. Johannsson) mourir dans ses bras.  Dans l'eau glaciale, cette force de la nature parvient, au terme d'une nage héroïque de plus de 6 heures, à regagner la terre.  Face à l’incrédulité générale devant son impensable exploit, la vie de... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

29 avril 2013

La Cage Dorée

Retourner au Portugal ? Dans les beaux quartiers de Paris, Maria et José Ribeiro (Rita Blanco et Joaquim de Almeida) vivent depuis bientôt trente ans au rez-de-chaussée d’un bel immeuble haussmannien, dans leur chère petite loge. Ce couple d’immigrés portugais fait l’unanimité dans le quartier : Maria, excellente concierge, et José, chef de chantier hors pair, sont devenus au fil du temps indispensables à la vie quotidienne de tous ceux qui les entourent. Même la responsable du syndic de l'immeuble, Mme Reichert (NIcole Croisille)... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
29 avril 2013

Hannah Arendt

La banalité du mal. En 1961, la philosophe juive allemande Hannah Arendt (Barbara Sukova, parfaite) est envoyée à Jérusalem par le New Yorker pour couvrir le procès d’Adolf Eichmann, responsable de l'organisation de la déportation de millions de juifs. Les articles qu’elle publie et sa théorie de “La banalité du mal” déclenchent une controverse sans précédent. Son obstination et l’exigence de sa pensée se heurtent à l’incompréhension de ses proches et provoquent son isolement. Je suis allé voir "Hannah Arendt", évidemment pour... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 18:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
28 avril 2013

Des pieds en or.

Mes tennis (a)dorées. Voilà longtemps que je les avais vues, mais à environ 90€ la paire, même avec les vertus des sandales de Mercure, je ne pouvais pas mes les offrir.  Heureusement, les Puces de Saint-Ouen recèlent leurs bonnes adresses, et surtout, leurs bonnes affaires. Me voici donc chaussé, pour seulement 25€, de mes jolies tennis Superga dorées rutilantes. J'ai été très raisonnable, car lors de ma promenade avec Sister Choube et Ivan, j'ai repéré quelques autres "pépites", d'un goût tout aussi "improbable", mais que... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
28 avril 2013

Vacances de Printemps

Enfin, les vacances ! Depuis qu'on dit "Vacances de Printemps", grâce à un subtil décalage calendaire, plutôt que "Vacances de Pâques", je perçois comme un virage laïc salutaire dans notre rythme de vie. Ce n'est pas grand chose, mais après des semaines où tout ce qu'il y a d'anti-laïcité en France (Opus Dei, Ichtus, Fraternité Saint-Pie X, etc... accompagné de tout ce qu'il y a d'anti-République (Bloc Identitaire, retraités d'Occident, rescapés du GUD, Ordre Nouveau, FAF, etc... labellisés "Printemps Français" et promus par... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
22 avril 2013

The Grandmaster

Chine, 1936. Ip Man (Yony Leung Chiu Wai), maître légendaire de Wing Chun (un des divers styles de kung-fu) et futur mentor de Bruce Lee, mène une vie prospère à Foshan où il partage son temps entre sa famille et les arts-martiaux. C’est à ce moment que le Grand maître Baosen (Qingxiang Wang), à la tête de l’Ordre des Arts Martiaux Chinois, cherche son successeur. Pour sa cérémonie d’adieux, il se rend à Foshan, avec sa fille Gong Er (Zhang Ziyi) , elle-même maître du style Ba Gua et la seule à connaître la figure mortelle des 64... [Lire la suite]

22 avril 2013

Promised Land

Un portrait de l'Amérique profonde. Steve Butler (Matt Damon), représentant d’un grand groupe énergétique, se rend avec Sue Thomason (Frances McDormand) dans une petite ville de l'Oregon, en pleine campagne. Les deux collègues sont convaincus qu’à cause de la crise économique qui sévit, les habitants ne pourront pas refuser leur lucrative proposition de forer leurs terres pour exploiter les ressources énergétiques qu’elles renferment. Ce qui s’annonçait comme un jeu d’enfant va pourtant se compliquer lorsqu’un enseignant respecté,... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
22 avril 2013

"Liberté, Égalité, Fraternité" vs "Travail, Famille, Patrie" ?

La devise républicaine "Liberté, Égalité, Fraternité" tend à devoir être sciemment REMPLACÉE par certains partisans de la "Manif pour tous" par une autre devise, "Travail, Famille, Patrie". Ce n'est pas là un fantasme ou un égarement de mon esprit qui délirerait, mais un fait avéré, qui a été diffusé sur plusieurs antennes de radio, qui ont su placer leurs micros, hier, là où il convenait de les placer. Reprenons :- pour la "Patrie", vous vous souvenez du fameux débat sur l'identité nationale, avec tous les propos xénophobes,... [Lire la suite]
15 avril 2013

Pieta

Chemin de croix vers le pardon et la rédemption ? Abandonné à sa naissance, Kang-do (Lee Jung-jin) est un homme seul qui n’a ni famille, ni ami. Recouvreur de dettes sans pitié et sans compassion, il menace ou mutile les personnes endettées dans un quartier destiné à être rasé. C'est ce qui est arrivé, de façon incroyablement violente, à Hoon-chul (Ki-Hong Woo) sous les yeux effrayés de son épouse (Eun-jin Kang), celle-ci jurant de se venger un jour... Un jour, Kang-do reçoit la visite de Mi-sun (Min-soo Jo) une femme qu’il ne... [Lire la suite]
15 avril 2013

La Belle Endormie

La vie et la mort, le politique et le religieux, le vrai et le faux. Le 23 novembre 2008, l'Italie se déchire autour du sort d'Eluana Englaro, une jeune femme plongée dans le coma depuis 17 ans. La justice italienne vient d'autoriser Beppino Englaro, son père, à interrompre l'alimentation artificielle maintenant sa fille en vie. Dans ce tourbillon politique et médiatique les sensibilités s'enflamment, les croyances et les idéologies s'affrontent. Maria (Alba Rohrwacher), une militante du Mouvement pour la Vie, manifeste devant la... [Lire la suite]