Vacances

Repos parisien !

Pas facile de trouver une jolie et pertinente illustarion pour "vacances". En cherchant dans "Google", on ne trouve que des photos de plages, de sables, de soleil, de famille, de hamac, de montagne, etc...

Un peu comme s'il n'y avait que deux ou trois façons d'organiser ses vacances. Enfin bref. Ça peut paraître banal - voire idiot - d'écrire que je veux me reposer, pourtant, je connais peu de gens ne revenant pas plus fatigués des fêtes de fin d'année qu'en y entrant.

Pour moi - car j'ai la chance d'avoir deux semaines de vacances de fin d'année, ce qui n'est pas le cas de tout le monde - ce sera (a prori) parisien, tout en repos, lecture, cinéma & DVD, promenades, petites et grandes sorties diurnes et nocturnes.

Si tout va bien, ce sera aussi "sanitaire", c'est à dire relatif à la santé (les dents !), pour commencer l'année 2014 en forme et en beauté, espérant que ce sera une année moins pénible que ne le furent 2012 et 2013. 

Bref, ce sera plutôt simple, sans excès particuliers. Après tout, rien n'oblige au panurgisme, au consumérisme à tout crin, à la goinfrerie... même si les avalanches de publicités semblent vouloir nous y contraindre.

Je ne suis décidément pas une bonne cible publicitaire. Et ne pas être une cible, ou pour le moins, ne pas être au centre de la cible, c'est un art amusant de savoir éviter les flèches. Et quand j'observe la situation générale actuelle (internationale, française, économique, politique, sociale, culturelle...), je constate qu'elles fusent, même si je me revendique parmi les optimistes, toujours avec un lueur d'espérance dans le viseur...