Hebus sous la douche 2

Toi qui fus de ma chair la conscience sensible
Toi que j’aime à jamais toi qui m’as inventé
Tu rêvais d’être libre et je te continue.

Je ne peux m'en remettre qu'à la force imparable d'un poète. J'emprunte ces vers à Paul Éluard et je te l'offre amour à mort, mon beau Pince of Persia.

Le Bonheur a marché côte à côte avec moi.

Je ne peux m'en remettre qu'à la force éternelle d'un poète. J'emprunte ce vers à Paul Verlaine, que je te récitais si souvent, mon bel Hebus. 

Je suis Achille devant Patrocle, Alexandre devant Hephaestion. Et j'expose ton corps le coeur en lambeaux.

Colloque sentimental. من شما را دوست دارم