Allumettes Super FOC

Je sais, je sais...

... il y a Gaza, il a l'Ukraine, il y a l'Irak, il y a le Nigéria...

Il y a aussi, bien moins intéressants, les commentaires qu'on nous sert à l'envi sur la cote de popularité de François Hollande, ceux sur le livre de Valérie Trierweiler (quelle honte !), les successives déclarations d'amour de Manuel Valls (ça nous change un peu des quotidiennes déclaration de haine du précédent quinquennat, remarquez !), il y a le nom d'Emmanuel Macron qui déclenche une vague d'hystérie très surjouée, il y a le toujours imminent come-back de Nicolas Sarkozy (affligeant !), il y a Jean-Luc Mélenchon qui ne cesse de s'en aller et de revenir, le monument politique de Cécile Duflot, le pied de nez de Mario Draghi à Betha Merkel, Martine Aubry (tremblante devant le FN) qui nous fait savoir par ses larbins qu'elle va bientôt s'exprimer histoire de brillamment céder à la mode du Hollande-bashing, le bal des frondeurs, les incantations à la demande de dissolution de l'Assemblée Nationale, etc... autant de sujet d'actualités (on n'ose plus parler d'informations), qu'il serait peut-être judicieux de démolir en règle.

Il y a aussi tous les films intéressants que je vois "Les Combattants", "Party Girl", "Métamorphoses" ou que j'attends comme "Pride", le "Saint Laurent" de Bonnello, parmi tant d'autres.

Le coeur et l'ardeur n'y sont pas.

J'ai mes nouvelles petites tennis d'un violet "percutant", un beau T-shirt qu'on croirait tout droit sorti du Sentier il y a deux ans, ma table basse algérienne de toute beauté (enfin... selon moi), mes agitations neuronales à essayer de comprendre comment fonctionne un smartphone (là, j'ai pulvérisé la drôlerie de Charlot, de Mister Bean et de Zouc !), et mes difficultés insurmontables à saisir mes "contacts", mais ce qui m'amuse le plus, ce sont mes allumettes.

D'accord, tout le monde en ayant besoin a plutôt un allume gaz ou un briquet, mais moi, j'aime les allumettes. Comme je les trouve trop courtes dans leur version ordianaire, j'en achète de longues (et n'allez pas y voir une quelconque métaphore phallique) destinées à allumer un feu de bois ou un barbecue.

Non mais regardez bien la marque de ces allumettes, que je jure ici n'avoir pas truquée : "Super Foc". Voilà, c'est tout con, mais moi, ça me fait rire. Des allumettes qui, comme le foc, se prennent le vent par derrière, je n'aurais pas osé l'imaginer.