10 mai 2014

Le crash et le flash.

Et nous nous sommes amboutis. À la plage, à la terrasse du Père Tranquille, au café le Concorde ou devant le Shanghaï à Toulouse, au bureau, aux Galeries Lafayette, à la sortie du cinéma... c'est toujours très banalement que j'ai fait mes plus belles rencontres. Pour la plupart des plus importantes d'entre elles, et je me les rappelle toutes, qu'elles soient amicales ou amoureuses (est-ce si différent ?), avec leur endroit, leur contexte, et je les ai vécues comme des évidences, avec une sorte d'immédiateté. De légers et beaux... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 07:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

16 avril 2014

Mes beaux béliers d'avril...

Que d'Anniversaires ! Après les anniversaires, dans l'ordre chronologique, de ZaZa TGV et de Didou en mars, je viens de passer le cap de trois anniversaires d'avril, ceux d'Adam, de MisterNo et de mon Darius Le Grand. Et ça tombe bien, ce sont les vacances ! Elles ont commencé dare-dare, avec deux films, un saut de puce au boulot (je déteste avoir des dossiers "à faire" qui s'empilent), le grand rendez-vous semestriel chez le médecin avec son lot d'ordonnances, un petit apéro impromptu avec Miss Patty, et ce matin encore un film... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 17:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
03 mars 2014

En mode décoration.

Faute de fausses fenêtres... J'aimerais pouvoir acquérir ces tableaux (voir photographie ci-contre) avec des fenêtres en trompe l'oeil, moi qui n'aime rien tant que de vivre dans la lumière tamisée, peinant à ouvrir mes rideaux. Je touve le côté "illusion" et "faux-semblant" intéressant et drôle. Mais j'ai bien d'autres choses à faire qu'à économiser pendant des mois pour les acquérir. Je n'aime pas non plus bouger mes meubles. Autant je considère ne pas avoir, et de ne surtout pas devoir en inventer, de "racines" sous les pieds,... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
01 janvier 2014

Keep Calm & Have a Fantastic 2014 !

Bonne et Heureuse Année 2014. Pas facile de trouver une illustration un peu "élégante" et originale, et comme je ne sais pas du tout en créer, je fais avec ce que j'ai trouvé. Oui, d'accord, c'est le fond qui compte, à savoir souhaiter à chacun une excellente année 2014, et surtout à ceux pour qui 2013 n'aura pas été à la hauteur de leurs espoirs, mais la forme, c'est très important aussi. Je ne vais quand même pas commencer l'année avec un truc moche. J'ai une pensée particulière et très chaleureuse pour ZaZa, Sister Choube... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 00:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
22 décembre 2013

Ma vieille amie la Veuve Clicquot Ponsardin.

C'est une bien longue histoire... Presque tous les parcours de vie comptent leurs avers et leurs revers de fortune. Paradoxalement, c'est dans une période d'aversité que la Veuve Clicquot-Ponsardin est devenue une amie. Je sais, je sais, aujourd'hui, via FaceBook, on peut devenir l' "ami" des grandes marques. Ce n'est pas dans mes goûts, même si reconnais bien volontiers trois exceptions : Hermès (mon hommage à MisterNo), Le Slip Français (ah, le beau Francis !), et donc, La Veuve Clicquot-Ponsardin. C'était il y a longtemps,... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 13:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
11 novembre 2013

Inside Llewyn Davis

Magnifique looser ! Inside Llewyn Davis raconte une semaine de la vie d'un jeune chanteur de folk dans l'univers musical de Greenwich Village à New York en 1961. Llewyn Davis est à la croisée des chemins. Alors qu'un hiver rigoureux sévit sur New York, le jeune homme, sa guitare à la main, lutte pour gagner sa vie comme musicien et affronte des obstacles qui semblent insurmontables, à commencer par ceux qu'il se crée lui-même. Il ne survit que grâce à l'aide que lui apportent des amis, notammant Jean et Jim Berkley (Carey... [Lire la suite]

13 août 2013

Magnifiques Souvenirs...

La grande maison de Marly-le-Roi... Ce week-end, grâce à mon beau Darius perse, nous allons garder la maison d'une amie de son père à Marly-le-Roy, une maison avec une piscine. Et quand j'entends "Marly-le-Roy" je pense immédiatement à mes amis Zézette, Christine, Andreas, Laurent... chez qui nous avons passé quelques magnifiques week-ends. Je me rappelle mes amours d'antan, je me rappelle Didou, je me rappelle MisterNo, je me rappelle notre partie de volley, je me rappelle notre partie de volley dans le grand jardin, je me... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 09:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
16 juillet 2013

La "gravitude" de l'adolescence.

Pas sérieux, mais grave... Non, pas la "gravité" au sens où on l'entend en science physique, avec Planck et Einstein ! C'est la raison pour laquelle j'ai opté pour un "royalisme", la gravitude. Pas toujours évident, à mon âge, d'être en relation constante avec ceux qui ont 17 ans, d'autant que je suis homosexuel, célibataire, sans enfant reconnu. Ce n'est pas dans un grand élan rimbaldien que je me suis rappelé cette phrase devenue maxime culte. Je ne conteste pas le génie d'Arthur Rimbaud, pas plus qu'en France on ne conteste... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 22:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
22 mai 2013

ChonChon, ce garçon incassable...

Pas particulièrement optimiste, mais assurément enthousiaste !  Dans un récent sondage, complètement biaisé comme le démontre très bien Jean-Claude Guillebaud dans sa chronique du NouvelObs de cette semaine, les Français auraient le moral à zéro, et seraient donc les plus pessimistes du monde. Balivernes, évidemment ! Car la question essentielle qui fut posée à chacun n'était pas de savoir s'il était ou non optimiste, mais si selon lui, ses compatriotes l'étaient. La nuance est de taille et invite à une forme de trucage.... [Lire la suite]
18 mai 2013

Charles Trénet aurait 100 ans.

"Revoir Paris". Comme d'habitude, bien que ce soit le week-end, bien qu'ayant été "kidnappé" par Hebus pour fêter - déjà ! - mon anniversaire et ayant dormi dans un endroit abracadabrantesque, me voici réveillé dès l'aube et voguant sur l'internet en pianotant sur mon ordinateur... Même "Google" daigne honorer Charles Trénet ! Circonstances obligent, je pense donc à Charles Trénet, le créateur de la chanson populaire moderne, et plus précisément à son dernier concert, Salle Pleyel à Paris, qui avait été pour moi, comme pour tous... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 07:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,