23 avril 2014

Le Caravage en Sicile

Messine, Palerme, Syracuse... Si la Sicile m'a toujours attiré, c'est grâce au Caravage, dont j'aimais particulièrement les tableaux exposés au Musée du Louvre, et don j'avais lu une passionnate biographie, suite à la lecture d'un long entretien de Pier Paolo Pasolini reparu pour les dix ans de sa mort mystérieuse dans je ne sais plus quelle revue de cinéma. Peu après, en 1986, sortait sur les écrans "Caravaggio" de Derek Jarman, racontant le triangle amoureux que formaient Le Caravage, Lena, et Ranuccio, en reconstituant,... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 13:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

19 avril 2014

Sono monumentale !

Je suis monumental ! Nous quittons le bord de mer pour entrer dans Palerme. Hebus a encore la tête à sa traduction de deux chansons arabes, l'une d'Oum Khaltoum, l'autre de Farid El Atrache, qu'il voudrait enseigner à ses étudiants lors de ses cours de littérature à la rentrée. Il bute sur l'adjectif "grandiose" (فخم) qu'il n'aime pas, parce que selon lui ça ne traduit pas exactement la pensée du texte originel. "Pas grave, ça te viendra plus tard, après notre promenade !" Nous nous approchons de la Cathédrale de Palerme, et je... [Lire la suite]
17 mars 2013

Moi, Caravage

Le Caravage, l'artiste voyou de la fin de la Renaissance. Je n'avais rien écrit sur cette pièce que j'ai vue au Lucernaire, encore en compagnie de "mon" cher Hebus. Le Caravage (1571-1610) est sans conteste un de mes peintres préférés. Il m'arrive d'aller au Musée du Louvre, uniquement pour admirer ses toiles. Mais il est aussi bien davantage qu'un peintre génial à mes yeux, puisqu'il fut, selon moi, le Jean Genet ou le Pier Paolo Pasolini de son temps, à al fin de la Renaissance, au début du XVIIème siècle. J'avais lu "La Course... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,