14 septembre 2014

Le beau et le bon pour tous !

Comment résister ? Sport et art sont éminemment politiques, et dans un même ordre d'idée, plus populaires peut-être, il en va tout autant de la mode, de la décoration, et de la gastronomie. Sans doute, en vrac, la danse, le théâtre, l'opéra, l'escrime, le polo, une certaine forme de littérature et de cinéma, etc... ont gardé une forme de rigueur et d'exigence qui les préserve d''un nivellement par le bas. On nous a rebattu les oreilles, probablement au départ avec d'excellentes intentions, avec la "démocratisation" de bien de ces... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

07 septembre 2014

Des allumettes… comme un FOC !

Je sais, je sais... ... il y a Gaza, il a l'Ukraine, il y a l'Irak, il y a le Nigéria... Il y a aussi, bien moins intéressants, les commentaires qu'on nous sert à l'envi sur la cote de popularité de François Hollande, ceux sur le livre de Valérie Trierweiler (quelle honte !), les successives déclarations d'amour de Manuel Valls (ça nous change un peu des quotidiennes déclaration de haine du précédent quinquennat, remarquez !), il y a le nom d'Emmanuel Macron qui déclenche une vague d'hystérie très surjouée, il y a le toujours... [Lire la suite]
24 août 2014

La Libération de Paris

... Mathilde est morte. Ont été commémorés, entre autes, le Débarquement de Normandie (avec faste étant donnés les pays impliqués) et le Débarquement de Provence (avec beaucoup moins de faste, pour les mêmes raison), et vient aujourd'hui le temps de fêter les 70 ans de la Libération de Paris, où Anne Hidalga, pour ne moins, n'oubliera pas l'aide précieuse des Espagnols. Je ne me résoudrai jamais à dire que ces commémorations sont inutiles, même pour dire que François Hollande ne sert plus qu'à ça. Nous sommes le fruit d'une... [Lire la suite]
13 août 2014

Retour à Paris

Et Paris me tend ses bras... Mon périple à Ispahan a pris fin, et me voici de retour. Comme j'aime Paris le petit matiin au mois d'août... La Porte de Saint Ouen est plus calme que d'habitude, même si les travaux pour le prolongement du tramway sous mes fenêtres me cassent les oreilles... Je me remets immédiatement dans le bain : nous sommes mercredi, c'est le jour du Canard Enchaîné et des sorties de films que je consulte immédiatement... Je suis heureusement surpris par mon courrier puisque EDF m'a facturé correctement, et que... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 09:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
05 août 2014

Marilyn Monroe - 5 août 1962

Non, il ne s'agit pas de 1914-1918, ni de l'assasinat de Jean Jaurès ! Avec mon plus grand repect pour l'Histoire, et ma conscience aiguë du nécessaire "devoir de mémoire" qui m'incombe, je pense que la mort de Marilyn Monroe a été un événement important, à plusieurs titres. D'abord, évidemment, l'actrice et chanteuse, qui sous la houlette des plus grands (Manckiewicz, Huston, Lang, Hathaway, Preminger, Wilder, Cukor, Hawks, Olivier...) a été une star unique et merveilleuse. Il faut déplorer le temps qu'il aura fallu pour qu'elle... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:41 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , , ,
16 juin 2014

Un bien étrange lundi.

Intime, extime. J'ai toujours adoré cette photographie de Hebus, mon Prince of Persia, mon Darius, mon Soliman le Magnifique... Je m'en rappelle précisément l'instantané. Nous portions le même lainage, rapporté de Bruxelles de chez Martin Margiela. Nous fumions. Nous lisions René Char, pour la beauté de sa poésie. Je me rappelle cette injonction que j'ai toujours voulu m'imposer : "Ne te courbe que pour aimer, si tu meurs tu aimeras encore". Je porte ce lainage sublime, un pantalon violet, mes tennis Little Marcel, mon keffieh... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 23:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

19 mai 2014

La Chambre Bleue

- Dis- moi Julien, si je devenais libre,  tu te rendrais libre aussi ?- Tu dis ?...Un homme, Julien Gahyde (Mathieu Amalric, inquiétant à souhait) et une femme, Esther Despierre (Stéphanie Cléau, la compagne d'Amalric à la ville, qui a co-écrit avec lui le scénario), une amie d'enfance revenue dans sa vie, s’aiment en secret dans une chambre, se désirent, se veulent, se mordent même. Puis s’échangent quelques mots anodins après l’amour.Du moins l’homme semble le croire.Car aujourd’hui arrêté, suite au meutre de son épouse... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 09:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
11 mai 2014

L'armée du salut

Se construire, hors la famille, hors la société... Dans un quartier populaire de Casablanca, Abdellah (incarné par le jeune Saïd Mrini, formidable), adolescent homosexuel qui n'a que de sordides et furtives expériences sexuelles, essaie de se construire au sein d’une famille nombreuse, entre une mère autoritaire (Malika El Hamouni), un père dépassé et parfois violent (Abdellank El Swilah), un frère aîné Slimane (Amine Ennaji) qu’il aime passionnément et cinq soeurs. Quelques années plus tard, jeune adulte (incarné par Karim Ait... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 20:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
04 mai 2014

Pas son genre

L'amour peut-il passer la barrière des classes sociales ? La barrière Paris/Provine ? Clément (Loïc Corbery, impeccable), jeune professeur de philosophie parisien est affecté à Arras acceuilli par sa nouvelle collègue Hélène Pasquier-Legrand (Anne Coesens) pour un an. Loin de Paris, de la grande bourgeoisie intellectuelle dont il est issu (Didier Sandre et Martine Chevalier incarnent ses parents), de ses amies "hype" Isabelle et Marie (Annelise Hesme et Amira Casar), et de ses lumières, Clément ne sait pas à quoi occuper son temps... [Lire la suite]
23 avril 2014

Ramène ta fraise !

C'est bien, la fin des vacances... Comme d'habitude, qui dit retour à Paris, et j'ignore pourquoi, dit forcément pour moi lever tôt. Très tôt même, bien avant 7 heures. Ce sera donc cinéma (et achat du Canard Enchaîné), plutôt que de me tourner et me retourner dans le lit, à côté de mon velu qui dort à poings fermés. J'avale un petit-déjeuner frugal en écoutant France Inter doucement, je prends une douche rapide, j'inaugure mes tennis "Little Marcel" bariolées fier comme Artaban, et je file voir "States of Grace" de Destin Cretton... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 14:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,