16 juin 2014

The Homesman

Un western féministe ! En 1854, trois femmes ayant perdu la raison sont confiées à Mary Bee Cuddy (Hilary Swank, épatante de retenue), une pionnière forte et indépendante originaire du Nebraska.Sur sa route vers l’Iowa, où ces femmes pourront trouver refuge dans le refuge d'Altha Carter (Meryl Streep), elle croise le chemin de George Briggs (Tommy Lee Jones, qui s'offre ici un rôle sublime de canaille au grand coeur), un rustre vagabond qu’elle sauve d’une mort imminente.  Ils décident de s'associer afin de faire face,... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 08:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,

18 avril 2014

My Sweet Pepper Land

Western au Kurdistan. Au carrefour de l’Iran, l’Irak et la Turquie, dans un village perdu, lieu de tous les trafics, Baran (Korkmaz Arslan, excellent), officier de police fraîchement débarqué, aidé de son second, Reber (Suat Usta) va tenter de faire respecter la loi. Cet ancien combattant de l’indépendance kurde doit désormais lutter contre Aziz Aga (Tarik Akreyi), caïd local qui dirige une véritable mafia. Il fait la rencontre de Govend (Golshifteh Farahani), l’institutrice du village, jeune femme aussi belle qu’insoumise,... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 11:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
17 mars 2014

Tampopo

L'émancipation d'une femme... devant les fourneaux ! La trame est l'histoire de Tampopo (Nobuko Miyamoto), restauratrice japonaise dont l'établissement attire très peu de clients, récemment veuve, qui tente de trouver la recette de la soupe de nouilles (ramen) ultime, avec l'aide d'une équipe de cinq hommes menée par Goro, un homme mystérieux et solitaire, un routier aux allures de cow-boy, toujours accompagné de son adjoint Gun (Ken Watanabe). Tous les deux, ils vont tester un très grand nombre de restaurant de nouilles, à... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 18:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
07 mars 2014

Le 8 mars, mettez du rouge !

http://www.mettezdurouge.com En France, tous les ans, 91.250 femmes sont violées et 146 femmes décèdent sous les coups de leur compagnon. Soit environ 250 femmes violées par jour en France. Soit une femme violée toutes les 6 minutes en France.   8 mars, Journée Internationale des Femmes, pour que le féminisme reste un combat quotidien.
Posté par chonchonparis à 22:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2014

Gloria

Refaire sa vie... A 58 ans, Gloria (Paulina Garcia) se sent toujours jeune. Célibataire depuis qu'elle est divorcée, un peut délaissée par son fils Pedro (Diego Fontecilla) et sa fille Ana (Fabiola Zamora) qui vivent désormais leur vie, elle fait de sa solitude, quand elle ne passe pas ses soirées chez son couple d'amis Luz et Hugo (Coca Guazzini et Hugo Moraga), une fête et passe ses nuits dans les dancings de Santiago. Elle rencontre d'abord Marcial (Marcial Tagle), mais ça ne colle pas. Quand elle rencontre Rodolfo... [Lire la suite]
03 février 2014

Que faire contre la "Manif pour Tous" ?

Devant les réactionnaires, je bois un "rainbow-coffee". Dès qu'est apparue clairement l'homophobie autrefois larvée, à l'occasion du vote du mariage pour tous, j'avais écrit que nous en prenions pour tout le quinquennat. Pour tout dire, c'était perceptible avant, dans les arguments de ceux qui n'osaient avouer leur déni de démocratie, qui se limitaient à nous seriner, dès le 6 mai 2012, que François Hollande n'était pas "légitime", pas plus qu'à leurs yeux ne le serait le Parlement deux semaines plus tard. Comme si les homophobes... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

27 janvier 2014

Le verre a moitié plein.

Le choix de l'optimisme. J'ignore si ça se décide, si on l'hérite, si ça s'acquiert... mais c'est ainsi, même si je sais avoir un regard froid, sévère, et aiguisé sur la vie et les choses, je dois bien me rendre à l'évidence : je ne participe pas de la sinistrose ambiante, je suis optimiste. Je vois le verre à moitié plein. Je suis (presque) toujours très critique - comprenez que parfois, pour des raisons affectives et sentimentales, d'amour ou d'amitié, je sois peu enclin à moquer - ce qui ne m'empêche pas de ne rien attendre de... [Lire la suite]
21 janvier 2014

De la nécessité du mariage pour tous.

Homosexuels, Noirs, Arabes, Musulmans, Juifs, Syndiqués, Femmes,... : même attaques, mêmes combats ! D'aucuns ont pu penser, et écrire, que le soutien indéfectible au mariage pour tous, et donc au "mariage gay" n'était qu'une affaire de lobbying d'une petite communauté, celle des homosexuel-le-s, qui ne songeait qu'à son bien-être, à ses "intérêts", à sa volonté d'acquérir un nouveau confort, à son exigence "contre-nature" de paternité ou de maternité, etc... Rappelons une fois pour toutes et sans ambiguïté qu'il s'agissait d'un... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 10:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
27 décembre 2013

Don Jon

Celui qui collectionnait les filles... Jon Martello Jr. (Jason Gordon-Levitt) est un beau mec que ses amis Danny (Jeremy Luke) et Bobby (Rob Brown) ont surnommé "Don Jon" en raison de son talent à séduire une nouvelle fille chaque week-end. Il ne s'intéresse, comme il dit, qu'à son corps, sa famille composée de son père Jon Martello Sr (Tony Danza), sa mère Angela (Glenn Headly) et sa soeur Monica (Brie Larson) ; ses potes ; ses nanas ; son église. Mais pour lui, même les rencontres les plus excitantes ne valent pas les moments... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 09:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , ,
17 novembre 2013

La Vénus à la Fourrure

L'enfant tapi au fond de l'homme... Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu’il s’apprête à mettre en scène, Thomas (Mathieu Amalric) se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates. Pas une n’a l’envergure requise pour tenir le rôle principal et il se prépare à partir lorsque Vanda (Emmanuelle Seigner) surgit, véritable tourbillon d’énergie aussi débridée que délurée. Vanda incarne tout ce que Thomas déteste. Elle est vulgaire, écervelée, et ne... [Lire la suite]