08 février 2014

Ce que je pense des César 2013

Une déplorable méconnaissance du cinéma et de son rôle ! Je regarde d'abord "le verre à moitié plein", et je peux exprimer une certaine satisfaction à constater que "Guillaume et les Garçons, à table !", "La Vie d'Adèle" d'Abdellatif Kéchiche et "L'Inconnu du Lac" du génial Alain Guiraudie sont les plus cités. Mais, car il y a toujours un mais, je ne peux m'arrêter là, car je constate de très fâcheux oublis, qu'il serait idiot de passer sous silence, car les "erreurs" flagrantres que je vois, sont au mieux des oublis, au pire une... [Lire la suite]

30 décembre 2013

Mon Année 2013 de Cinéma

Une année de cinéma. Je me décide donc à proposer, comme beaucoup d'autres, la miscellanée des films que j'ai le plus aimés en 2013. Mes listes répondent à des critères multiples, forcément subjectifs pour certains d'entre eux, tenant compte du scénario, du propos, de la mise en scène, de la radicalité, de la nouveauté, des émotions suscitées, des histoires... Je ne peux, évidemment, que me limiter aux films que j'ai vus - un peu moins de 200 - qui sont eux-même le fruit d'un choix très sélectif, puisqu'il en sort environ quinze... [Lire la suite]
27 décembre 2013

Tel Père, Tel Fils

Devenir père... Ryoata Nonomiya (Masacharu Fukuyama), un architecte obsédé par la réussite professionnelle, forme avec sa jeune épouse Midori (Machiko Ono) et leur fils Keita (Keita Ninomiya) de 6 ans une famille idéale, bien qu'il y consacre peu de temps. Il contraint son fils à aller dans la meilleure école, à faire du piano, etc... projetant sur lui les goûts qui lui semblent attachés à sa classe sociale. Tous ses repères volent en éclats quand la maternité de l'hôpital où est né leur enfant leur apprend que deux nourrissons... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 09:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
25 avril 2009

Still Walking

Petites tensions familiales. Une journée d'été à Yokohama. Une famille se retrouve pour commémorer la mort tragique du frère aîné, décédé quinze ans plus tôt en tentant de sauver un enfant de la noyade. Rien n'a bougé dans la spacieuse maison des parents, réconfortante comme le festin préparé par la mère pour ses enfants et ses petits-enfants. Mais pourtant, au fil des ans, chacun a imperceptiblement changé... Avec un soupçon d'humour, de chagrin et de mélancolie, Kore-Eda nous donne à voir une famille comme toutes les autres, unie... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 10:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,