14 septembre 2014

Le beau et le bon pour tous !

Comment résister ? Sport et art sont éminemment politiques, et dans un même ordre d'idée, plus populaires peut-être, il en va tout autant de la mode, de la décoration, et de la gastronomie. Sans doute, en vrac, la danse, le théâtre, l'opéra, l'escrime, le polo, une certaine forme de littérature et de cinéma, etc... ont gardé une forme de rigueur et d'exigence qui les préserve d''un nivellement par le bas. On nous a rebattu les oreilles, probablement au départ avec d'excellentes intentions, avec la "démocratisation" de bien de ces... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

24 août 2014

La Libération de Paris

... Mathilde est morte. Ont été commémorés, entre autes, le Débarquement de Normandie (avec faste étant donnés les pays impliqués) et le Débarquement de Provence (avec beaucoup moins de faste, pour les mêmes raison), et vient aujourd'hui le temps de fêter les 70 ans de la Libération de Paris, où Anne Hidalga, pour ne moins, n'oubliera pas l'aide précieuse des Espagnols. Je ne me résoudrai jamais à dire que ces commémorations sont inutiles, même pour dire que François Hollande ne sert plus qu'à ça. Nous sommes le fruit d'une... [Lire la suite]
26 juillet 2014

En vacances...

... enfin ! Toujours heureux d'être en vacances - surtout pour 5 semaines - d'avoir l'impression de les avoir méritées, après avoir travaillé au mieux, dans des conditions parfois difficiles. Je me demande si ce n'est pas l'idée qu'on s'en fait, plutôt que les vacances elles-mêmes, qui nous réjouit. Ce que nous avions envisagé, mon Darius et moi, forcément, n'est plus d'actualité. Il me manque tellement. Et pourtant, puisque c'est le travail "comme si de rien était", et la chaleur de certains (special thanks to my Zaza), je me... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 17:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
04 mai 2014

Pas son genre

L'amour peut-il passer la barrière des classes sociales ? La barrière Paris/Provine ? Clément (Loïc Corbery, impeccable), jeune professeur de philosophie parisien est affecté à Arras acceuilli par sa nouvelle collègue Hélène Pasquier-Legrand (Anne Coesens) pour un an. Loin de Paris, de la grande bourgeoisie intellectuelle dont il est issu (Didier Sandre et Martine Chevalier incarnent ses parents), de ses amies "hype" Isabelle et Marie (Annelise Hesme et Amira Casar), et de ses lumières, Clément ne sait pas à quoi occuper son temps... [Lire la suite]
24 février 2014

Only Lovers Left Alive

Et de regarder le monde se déliter... À Détroit aux USA, villle désolée, Adam (Tom Hiddleston), un vampire musicien underground, profondément déprimé par la tournure qu’ont prise les activités humaines, continue de composer grâce à l'aide du "zombie" Ian (Anton Yelchin) qui lui fournit les guitares les plus sublimes, et grâce au sang qu'il achète nuitamment à l'hôpital auprès du Docteur Watson (Jeffrey Wright).À Tanger au Maroc, Eve (Tilda Swinton, éblouissante) son amante depuis des siècles, une femme endurante et énigmatique, qui... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 10:28 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
24 janvier 2014

"En finir avec Eddy Bellegueule" - Édouard Louis

L'insoumission en héritage. Edouard Louis signe un premier roman autobiographique et radical, qui raconte sans pathos l'enfance d'Eddy, un enfant "différent" dans un village de Picardie. Violence, racisme, homophobie… Loin du mélo, "En finir avec Eddy Bellegueule" est le récit d'une insurrection, celle d'un grand coup de pied au fond de la piscine pour remonter à la surface, et survivre. Un roman gifle. Source : Laurence Houot (FranceTVinfo - CultureBoxe) L'Histoire :Eddy Bellegueule a grandi dans un village de... [Lire la suite]

01 janvier 2014

L'extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea

L'extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikeade Romain Puértolas - Editions Le Dilettante. Indépendamment de ma volonté, ce sont Noël et le réveillon du Jour de l'An qui se retrouvent décalés. Aujourd'hui donc, c'est Sister Choube et ses enfants qui sont venus me voir, avec une délicieuse galette et... mon cadeau de Noël ! Voici ce qu'annonce le livre : L'extraordinaire voyage du Fakir qui était resté coincé dans une armoire Ikea, c'est une rmarquable aventure rocambolesque et hilarante aux quatre... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
28 décembre 2013

Sortir !

Les inconnus sont des gens adorables... Je ne sais pas comment font ceux qui, en bonne santé, peuvent ne pas mettre le nez dehors pendant des jours, mais moi, je ne tiens pas longtemps. Il faut que je sorte. "That's beyond my control !" comme dit John Malkovich (Valmont) dans "Les Liaisons Dangereuses" de Stephen Frears. J'ai fait le ménage, la lessive, du rangement, de la couture, regardé deux DVD ("La Belle Personne" et "Les Chansons d'Amour" de Christophe Honoré), j'ai relu d'un seul trait "Analphabètes" de Rachid O, mais... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 14:50 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
17 novembre 2013

La Vénus à la Fourrure

L'enfant tapi au fond de l'homme... Seul dans un théâtre parisien après une journée passée à auditionner des comédiennes pour la pièce qu’il s’apprête à mettre en scène, Thomas (Mathieu Amalric) se lamente au téléphone sur la piètre performance des candidates. Pas une n’a l’envergure requise pour tenir le rôle principal et il se prépare à partir lorsque Vanda (Emmanuelle Seigner) surgit, véritable tourbillon d’énergie aussi débridée que délurée. Vanda incarne tout ce que Thomas déteste. Elle est vulgaire, écervelée, et ne... [Lire la suite]
11 novembre 2013

Violette.

La Bâtarde. Violette Leduc (Emmanuelle Devos), née bâtarde au début du siècle dernier, très attachée à sa mère Berthe (Catherine Hiegel), est l'amie de Maurice Sachs (Olivier Py) pendant l'occupation, et gagnae sa vie grâce au marché noir. De retour à Paris, elle rencontre Simone de Beauvoir (Sandrine Kiberlain) dans les années d’après-guerre à St-Germain-des-Prés. Elle rencontre aussi Jean Genet (Jacques Bonnaffé) et le riche et généreux parfumeur Jacques Guérin (Olivier Gourmet), et essaie en vain de raviver la flamme de son... [Lire la suite]