24 mars 2013

Week-end barbizonnais

À l'Hôtellerie du Bas Bréau Je suis bien trop sensible au temps qui passe pour envisager de fêter mon demi "quintär" (quintal, en français) d'années ici-bas en grandes pompes. Aussi, lorsque Hebus m'a proposé un week-end "surprise" à la campagne, j'étais persuadé que ce serait soit en Bourgogne, soit en Champagne, pour rapporter les caisses de vin que son père avait demandées. En fait, c'est une sorte de non-anniversaire, comme dirait Alice, près de Fontainebleau à Barbizon, à une vingtaine de kilomètres de Paris. Un week-end sous... [Lire la suite]

04 mars 2013

Sublimes Créatures

Devenir adulte, plutôt fée ou plutôt sorcière ? Ethan Wate (Alden Ehrenreich), un jeune lycéen, mène une existence ennuyeuse avec son copain Link (Thomas Mann II) dans une petite ville du sud des Etats-Unis. Mais des phénomènes inexplicables se produisent, coïncidant avec l’arrivée d’une nouvelle élève : Léna Duchannes (Alice Englert, la fille de Jane Campion).  Malgré la suspicion et l’antipathie du reste de la ville envers Léna, Ethan est intrigué par cette mystérieuse jeune fille et se rapproche d’elle. Il découvre que... [Lire la suite]
10 février 2013

La Fille de nulle part

On a vu souvent, rejaillir le feu, d'un ancien volcan, qu'on croyait trop vieux... Michel Devilliers (Jean-Claude Brisseau), professeur de mathématiques à la retraite, vit seul depuis la mort de sa femme il y a près de 30 ans, et occupe ses journées à l’écriture d’un essai sur les croyances qui façonnent la vie quotidienne. Un jour, il recueille Dora, une jeune femme sans domicile fixe, qu’il trouve blessée sur le pas de sa porte, qu'il fait soigner par un ami médecin (Claude Morel) et l’héberge le temps de son rétablissement. Sa... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 21:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
14 janvier 2013

Il était une fois...

Une portée universelle ? Les contes de Perrault, Grimm, Andersen... sont supposés avoir une portée universelle, avec leur "il était une fois" et leur "ils se marièrent et eurent beaucoup d'enfants". Dont acte. Et donc, qui dit universel, dit "toujours et partout", et on ne va pas nous dire aujourd'hui qu'il est interdit de "lire entre lignes" de tous ces contes, puisque depuis la "Psychanalyse des contes de fées", le livre de Bruno Bettelheim paru en 1976, fait autorité, et autorise chaque enfant à y percevoir ce qu'il entend... [Lire la suite]
14 août 2012

De la brièveté de la vie.

Et Sénèque m'est revenu... pour MuMu. Après avoir rempli plus de 40 cartons et plus de 40 boîtes à archives, ce qui ne consiste pas une activité à faire des vacances une période particulièrement enthousiasmante, une triste nouvelle nous est parvenue : notre collègue et amie MuMu est décédée dans sa cinquantième année. Heureusement - si j'ose dire - je peux toujours compter sur ma ZaZa, sa délicatesse et sa sensibilité, pour aller fouiner dans ses archives, et retrouver une photographie digne de Martin Parr où elle nous apparaît à... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 14:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
20 juillet 2012

Vacances d'été.

Enfin les vacances ! Cette année encore, je vais rester à Paris. Et c'est très bien comme ça. Je dois penser à faire les choses dans l'ordre : - mon check-up médical annuel. C'est fait. Comme dirait mon médecin de ville, "ce sont là des résultats de nonne". Comme dit mon précieux Jean-Baptiste depuis son hôpital à Ouagadougou, "c'est un défi à la biologie humaine".- ma tournée des administrations. Pour la CAF, c'est fait, et j'y gagne 130€ par mois pendant trois mois. Viendront le Trésor Public, la Préfecture, la Mairie de Paris,... [Lire la suite]

23 juin 2012

Faust

Être ou avoir ? Librement inspiré de l'histoire de Goethe, Alexandre Sokourov réinterprète radicalement le mythe. Faust (Johannes Zeiler) est un penseur, un rebelle et un pionnier, mais aussi un homme anonyme fait de chair et de sang conduit par la luxure, la cupidité et les impulsions, prêt à tout pour conquérir la belle et jeune Margarete (Isolda Dychauk). "Vendre son âme au diable" prend soudain un nouvel éclairage dès lors qu'à l'éternité se joint la cupidité, en écho peut-être, au monde d'aujourd'hui. Et le personnage de... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 18:26 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , ,
27 mai 2012

Sur la route

A la recherche d'un temps perdu... Au lendemain de la mort de son père, Sal Paradise, apprenti écrivain new-yorkais, rencontre Dean Moriarty, jeune ex-taulard au charme ravageur, marié à la très libre et très séduisante Marylou. Entre Sal et Dean, l’entente est immédiate et fusionnelle. Décidés à ne pas se laisser enfermer dans une vie trop étriquée, les deux amis rompent leurs attaches et prennent la route avec Marylou. Assoiffés de liberté, les trois jeunes gens partent à la rencontre du monde, des autres et d’eux-mêmes. Inutile... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , , , , , ,
21 mai 2012

"Je trahirai demain", de Marianne Cohn

Vagabondage littéraire vers l'idée, et l'acte de résistance. C'est l'avantage d'avoir à sa disposition toute une multitude de livres : dès qu'il fait un temps triste, on peut se calfeutrer chez soi et piocher au hasard pour lire, ou relire un passage, un poème qui nous revient à l'esprit. C'est probablement une succession de pensées qui m'ont ramené à "Je trahirai demain" de Marianne Cohn, un poème qui m'avait particulièrement marqué. D'origine allemande, Marianne Cohn était une jeune femme, membre de la Résistance Juive, qui sauva... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 14:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
21 avril 2012

Élection présidentielle : pourquoi je n'hésite pas.

J'ai lu les sondages, j'ai lu les professions de foi, j'ai vu les clips-vidéo officiels, j'ai entendu spots diffusé à la radio, j'ai assisté à des meetings... mais ça n'est pas uniquement à partir de tout ça que je me décide à voter pour tel ou tel candidat. Je ne me referai pas, et comme d'habitude, je trouve mes principales motivations du côté de mon univers culturel. Pour ce qui est de la littérature, puisque je ne peux pas revenir sur tout ce qui m'a interpellé, je pense à Albert Camus : "Je suis de gauche, malgré elle, malgré... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 18:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,