03 mars 2014

En mode décoration.

Faute de fausses fenêtres... J'aimerais pouvoir acquérir ces tableaux (voir photographie ci-contre) avec des fenêtres en trompe l'oeil, moi qui n'aime rien tant que de vivre dans la lumière tamisée, peinant à ouvrir mes rideaux. Je touve le côté "illusion" et "faux-semblant" intéressant et drôle. Mais j'ai bien d'autres choses à faire qu'à économiser pendant des mois pour les acquérir. Je n'aime pas non plus bouger mes meubles. Autant je considère ne pas avoir, et de ne surtout pas devoir en inventer, de "racines" sous les pieds,... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 09:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

28 décembre 2013

La "Chair One" de Konstantin Grcic

Pour plus de vide que de plein. Depuis qu'elle est sortie, j'ai toujours rêvé d'avoir la Chair One. En rouge. Avec une préférence pour celle qui a le pied en béton ici présentée (qui existe aussi dans une version avec quatre pieds). J'y repense maintenant, parce que les fêtes de fin d'année, c'est souvent la période du "trop plein", période commercialement très bien organisée. Trop plein de nourriture, trop plein de cadeaux, trop plein d'alcool(s), trop plein de festivités (si bien prévues et organisées qu'elles en sont souvent... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
03 juin 2013

Ma petite table marocaine.

En lisant "Analphabètes" de Rachid O. En voilà une heureuse coïncidence, puisque c'est accroché à ce livre que ma petite table marocaine est enfin arrivée.  Elle est encore plus petite que celle qui figure sur la photographie, ne sert à rien si ce n'est à supporter mes cônes d'encens, et ne va pas du tout dans mon intérieur, mais elle me plaît, je la trouve très belle. Peu à peu, mon salon sera un véritable capharnaüm dont on pourra légitimement discuter l'harmonie, mais c'est ainsi, c'est souvent que dans ce type de décors... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 20:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
10 mars 2013

Eileen Gray au Centre Pompidou (Beaubourg) à Paris.

Madame Eileen Gray. En préambule, je dois dire que je ne découvre pas aujourd'hui Eileen Gray avec cette trop tardive exposition qui salue l'ensemble de son travail. C'est grâce à MisterNo que certains noms me sont devenus familiers, tels Jean-François Oeben, Jean-Henri Riesener (je connaissais surtout le visage de Léon peint par Delacroix), Charlotte Perriand, Eileen Gray, Ludwig Mies Van Der Rohe, Jean Prouvé... Et je lui en sais infiniment gré, car ses par ses yeux, par son regard aussi savant qu'affûté, j'ai pu parfaire... [Lire la suite]
Posté par chonchonparis à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,