Qui a peur de Vagina Wolf

Shakespeare dans le Los Angeles underground et lesbien.

Le jour de ses 40 ans, Anna (Anna Margarita Albelo) décide que sa vie doit absolument changer ! Jet-setteuse excentrique et artiste iconoclaste, elle vit aujourd’hui dans le garage d’une amie à Los Angeles. Sa carrière de cinéaste est en panne sèche et sa vie sentimentale inexistante… Quelque chose doit changer… Maintenant !
C’est la rencontre avec la belle Katia (Janina gavankar) qui va pousser Anna à réaliser ses rêves les plus fous : trouver l’amour, perdre 20kg et réaliser un remake underground lesbien de « Who’s afraid of Virginia Woolf ? »

Nous voici dans un genre de film "marabout - bout de ficelle", fait avec quelques dollars, que j'aime beaucoup, surtout lorsque c'est drôle à ce point.
Ce n'est évidemment pas "grand-public", mais cet univers, cette réalisation déjantée, ce propos foutraque... sont à mon sens essentiels au cinéma. Un vivier de trouvailles malignes, d'idées foutraques, d'humour loufoque, d'auto-dérision salutaire...

Les comédiennes sont parfaites, et Anna Margarita Albelo, Guinevere Turner, Janina Gavankar, Carrie Preston, et Agnes Olech savent sortir de leur propos et nous embarquer dans cet underground lesbien avec un entrain qui manque souvent au cinéma plus "académique"...