Débarquement Provence 2

Propagande, quand tu nous tiens...

J'évoque évidemment les cérémonies qui ont célébré ce qu'on appelle "Le Débarquement de Provence" (Opération Anvil Dragoon) survenu le 15 août 1944, il y a 70 ans donc - de la même façon qu'il y eut "Le Débarquement de Normandie" - dont je ne vais pas refaire ici l'historique ni rappeler l'importance. Même succinctement, Wikipédia y pourvoira : http://fr.wikipedia.org/wiki/Débarquement_de_Provence

Debarquement Provence 1

Débarquement Provence 3

Débarquement Provence 5

Je sais très bien que nous disposons de beaucoup d'images du Débarquement de Normandie, les USA n'aimant rien tant que se filmer eux-même, dans un souci, et d'information, et de propagande, ne nous leurrons pas.

Je songe à cet phrase d'Adolf Hitler à propos du Débarquement de Provence, lui qui pourtant n'a jamais cessé de ressasser le Traité de Versailles : "C'est le pire jour de ma vie". Non pas que ses opinions et ses  commentaires doivent être l'aune de notre appréciation de l'Histoire, mais quand même !

Nous ne saurions reprocher au Président de la République et au Gouvernement de n'avoir pas organisé ces nombreuses cérémonies avec la grandeur qu'elles méritaient. Il y aurait donc, de la part des media en général, une espèce de "retrait" quant à cette information.

D'accord c'est le 15 août et beaucoup sont en vacances ! Mais quand même, saluer l'Armée Coloniale, sur ces terres où le FN fait des ravages actuellement, cela m'aurait semblé beaucoup plus pertinant et intéressant que les sempiternels reportages sur Lourdes !

Bien sûr, je ne prétends pas avoir fait un relevé exhaustif des articles parus dans les media, mais je suis tout de même inscrit à un bon nombre de "fils d'actualité" sur FaceBook pour avoir bénéficié d'un tour d'horizon large. Notamment de la part de journaux et media a priori peu rétifs à évoquer le sujet, puisque de gauche.

Alors, il faut bien qu'il y ait une explication "rationnelle" à cette discrétion médiatique, et je n'en vois qu'une : dès lors qu'il s'agit, encore aujourd'hui, des anciennes colonies de la France, et parmi elles l'Algérie et donc les Musulmans et l'Islam, le monde journalistique se pince les lèvres et peine à tapoter sur son clavier. En lieu et place d'un rappel historique de l'événement, même s'il y a un peu de vrai, n'est évoquée que la stratégie de communication de François Hollande. C'est très insuffisant comme analyse, puisqu'on a la même à propos de tout, tout au long de l'année.

Sans doute assimile-t-on trop ce que furent ces soldats des colonies de 1944 avec ce que fut plus tard l'OAS et "Algérie Française" (une des bases du FN), alors que les contextes étaient fort différents... je me pose la question. N'oublions pas que quelques mois plus tard, la Guerre d'Algérie commençait, avec les massacres de Détif, Guelma et Kherrata, et à une date for peu anodine, le 8 mais 1945. Mais ça, c'est une autre histoire... (quoique).

Il faut se faire une raison, 1944 restera plutôt un 6 juin qu'un 15 août...