Boutin_OMOBoutons Boutin hors du gouvernement...

Le projet de loi sur les droits des beaux-parents, que Nicolas Sarkozy souhaite voir discuter au Parlement fin mars, a suscité mardi 3 mars une polémique au sein du gouvernement, Christine Boutin s'élevant contre "une façon détournée" de reconnaître l'homoparentalité.

La ministre du Logement et présidente du Forum des républicains sociaux a critiqué mardi dans un communiqué le texte de loi préparé par la secrétaire d'Etat à la Famille, Nadine Morano, qui fait référence dans sa version modifiée aux "foyers composés de deux adultes du même sexe". "Je n'accepterai pas que l'on reconnaisse l'homoparentalité et l'adoption par les couples homosexuels de façon détournée", a affirmé Christine Boutin, "en le glissant dans une loi sur le statut du beau-parent".

=> Il convient de dire que Madame Boutin, si elle n'accepte pas la "façon détournée", n'en accepterait pas davantage la "façon franche" ! Sa remarque est donc d'une rare hypocrisie. "Le fait de reconnaître le statut du beau-parent risque de mener à la reconnaissance objective de l'homoparentalité et de l'adoption par les couples homosexuels", a-t-elle dit, défendant le fait que "l'enfant pour se structurer a besoin d'un papa et d'une maman".

Réagissant sur RTL, Nadine Morano a invité sa collègue au gouvernement, "plutôt que d'avoir une posture passéiste et idéologique à vraiment lire ce texte". Selon la secrétaire d'Etat, "il ne crée pas un statut du beau-parent, le projet de loi porte sur l'autorité parentale et le droit des tiers". "Il s'agit de permettre à celui qui élève un enfant d'avoir des droits dans le cadre de l'autorité parentale partagée, s'il y a accord entre les parents biologiques et celui qui va s'occuper de l'enfant, et par le biais d'une convention homologuée chez le juge", explique-t-elle. Evoquant les "2 millions d'enfants vivant en familles recomposées, 3 millions en familles monoparentales et 30.000 enfants élevés par deux personnes du même sexe", Nadine Morano a insisté sur la nécessité de "permettre à celui qui élève l'enfant de pouvoir agir pour les actes usuels de la vie quotidienne". "Je ne veux pas débattre avec Mme Boutin, ce qui m'intéresse ce sont les Français, il faut prendre en compte l'évolution de la famille", conclut-elle.

=> A ce rendez-vous des réactionnaires, on ne sait qui mérite la palme. Celle qui campe sur ses vieilles positions catholiques de droite de l'Opus Dei, ou celle qui racole de façon démagogique un "électorat gay" ! (Néanmoins je prends acte de "l'audace" de Nadine Morano dans cette UMP parfois si rétrograde !) Il ne manque plus que Fadela et Roselyne "prennent position" (si j'ose dire), et on aura les Politic Spice Girls (PSG) les plus has-been du monde.

=> D'un point de vue sémantique, il conviendrait de ne plus dire LA famille, mais LES familles, car désormais il en existe visiblement tant de formes qu'un "modèle" quel qu'il soit ne peut être qu'obsolète.

=> On notera, sans perfidie, que le débat sociétal est loin d'être anodin, et présente une nouveauté, puisqu'il est animé par une UMP "décomplexée" avec une UMP "très à droite". Ce qui exclut de fait la gauche, plus progressiste, dudit débat.

=> Une vieille idée consiste à croire que lorsque le législateur envisage d'accorder des droits nouveaux à tels ou tels, il faudrait nécessairement en supprimer à d'autres. Il en va du statut du beau-parent comme de celui de l'homo-parent, et cela s'étend bien au-delà... Songeons aux prisonniers, par exemple, à qui des hordes écervelées et des meutes haineuses refusent depuis des décennies d'accorder le moindre droit, ne serait-ce que le simple droit de l'homme - parce qu'elles pourraient en être jalouses !

=> Depuis longtemps déjà les beaux-parents et les homos-parents se sont investis des devoirs qui leur incombe dans l'instruction, l'éducation et la protection de leurs enfants. Il est temps d'en prendre acte, de respecter ces devoirs assumés, et d'accorder les droits qui vont avec ! C'est ça, la Justice ! Et la moralité biblique-bigleuse d'une Boutin n'a rien à y redire.