Vacances été 2013

Enfin les vacances !

Évidemment et sincèrement, il faut aussi penser à ceux qui n'ont pas de vacances, à ceux qui n'ont pas le loisir ni les finances pour partir, etc... mais il ne saurait être question de ne pas pour autant se satisfaire du plaisir d'en avoir et d'en profiter.

Comme d'habitude, il me faudra quelques jours (comme à beaucoup de gens) pour pleinement réaliser que je suis en vacances. Si elles ont commencé par notre traditionnelle "réunion syndicale" du vendredi soir avec ZaZa, Miss Patty, Bernie et Tae, elles ont vite continué par un événement inhabituel...

Surprise ! Ma "Préparation H" à moi est rentrée du Caire plus tôt que prévu, et me voici dès 22 heures embarqué sur un bâteau-mouche pour une soirée de dîner de ramadan particulièrement arrosée, où nous avons fêté le pélerinage à La Mecque de Tata Nefertiti, personnage iconoclaste s'il en est. J'ai peu bu (les "réunions syndicales imbibent déjà pas mal), mais j'ai goûté tous les tagines (sept différents) et tous les desserts. Et j'ai dansé comme une midinette touchée par son hebdomadaire saturday night fever.

Et ça continuera tout aussi bien demain, avec un dimanche aux Puces de Saint Ouen en compagnie de Sister Choube, Ivan et de ZaZa TGV ! J'espère pouvoir leur présenter mon "pote de Fleury-Mérogis", ce qui est déjà tout un programme...

Après, je verrai bien ce qu'il me sera autorisé de faire : ou ce sera l'Iran - Téhéran puis Ispahan - ou ce sera Paris puis "je-ne-sais-où".

Et c'est très bien comme ça. Alors certes, avoir la chance de pouvoir se rendre en Iran, d'y être logé et nourri pour pas un rial, ce serait formidable, mais si cela devait être infaisable, je n'en ferai pas une maladie. Partie remise.

Comme je le disais à ZaZa TGV, en se creusant un peu la tête, même Paris, Le Havre ou Guéret au mois d'août, ça peu être l'aventure !

Et puis... il y a tant de livres à lire, tant de films à voir, tant de verres à boire, tant de gens à croiser...