Homophobie

Homosexuels, Noirs, Arabes, Musulmans, Juifs, Syndiqués, Femmes,... : même attaques, mêmes combats !

D'aucuns ont pu penser, et écrire, que le soutien indéfectible au mariage pour tous, et donc au "mariage gay" n'était qu'une affaire de lobbying d'une petite communauté, celle des homosexuel-le-s, qui ne songeait qu'à son bien-être, à ses "intérêts", à sa volonté d'acquérir un nouveau confort, à son exigence "contre-nature" de paternité ou de maternité, etc...

Rappelons une fois pour toutes et sans ambiguïté qu'il s'agissait d'un impératif d'égalité en droits. Et, que ces personnes soient "différentes", "marginales", "inférieures" n'a strictement rien à voir avec l'égalité en droit, l'égalité ne souffrant aucun aucune nuance.

Il se trouve que je suis assez vieux pour avoir assisté, en 1975 je crois, avec un homme qui avait eu à porter le triagle rose pendant la seconde guerre mondiale, à la tentative de dépôt d'une gerbe au Mémorial de la Shoah à Paris, et qu'il en a été empêché. Au point que, pour que sa tentative ne se répète jamais, on érigea des grilles autour dudit mémorial.

Une grille, c'est comme un mur, et je n'aime pas les murs. Cette scène m'a beaucoup marqué. Non pas tant pour le geste que pour les larmes sur les visages de ces quelques survivants homosexuels des camps d'extermination. Aux fleurs, on a opposé une grille. Et je ne sache pas qu'il s'agissait alors d'une "guerre des mémoires". Je pense avoir compris alors que la hiérarchisation des victimes générée par une approche comptable pouvait servir d'arme contre les femmes, contres les juifs, contre les Noirs et les Arabes, contre les homosexuels... En passant, juste comme ça, je rappelle qu'en Israël, à Tel Aviv, il existe un petit mémorial dédié aux homosexuels exterminés par le régime nazi.

Bref. 2013 a donné raison aux divagations hésitantes de l'adolescent que j'étais alors. Et je n'aime avoir à écrire que j'avais raison. "La Manif pour Tous". D'abord caractérisée par son homophobie, bien qu'elle s'en soit défendue en sortant de son sac à main Céline, le Pentateuque, les Évangiles, le Coran, convoquant même les "lois de la nature" !

papas-gays-noirs

Il y a quelques jours, suivant la mode des "selfies" (cette mode qui consiste à publier des photos de soi sur les réseux sociaux) un jeune couple homosexuel de deux hommes noirs avec leurs gamines, publient une photographie familiale, d'une matiné ordinaire.

Cette photographie toute simple a déchaîné les tenants de la "Manif pour Tous", ajoutant le racisme à l'homophobie, publiant des commentaires confinant à l'insupportable.

Cela nous rappelle évidemment tout ce qu'a dû subir Christine Taubira, incessemment qualifiée de négresse et de guenon, parce qu'elle est "homophile", et bien sûr, parce qu'elle est noire. S'ensuivit il y a peu, le même genre de remarques à propos de la nouvelle Miss France, qui n'a pas l'heur, aux yeux de certains, d'être suffisamment de souche.

De la même façon, dans un autre ordre d'idées mais dans une construction similaire de concaténation, on a vu et entendu un politico-comique popularisant la "quenelle", conjugant - comme je l'ai précédemment expiqué en publiant une excellente tribune d'Alfred Dreyfus intitulée "Attention les gars : la quenelle c'est un truc de pédé !" (http://rue89.nouvelobs.com/2014/01/03/attention-les-gars-quenelle-cest-truc-pede-248737) - l'anti-judaïsme à l'homophobie.

Manif anti-IVG

Enfin (si j'ose dire !), ces mêmes tenants de la "Manif pour Tous" continuent de gangrener tout ce qu'ils peuvent. Et après s'être acoquinés avec les Bonnets Rouges (là, puisqu'étaient déjà passé en revue l'homophobie, le racisme, l'anti-judaïsme, il leur fallait probablement en mettre une petite couche sur l'anti-syndicalisme, celuis des salariés bien entendu, pas celui des patrons), apparemment au seul prétexte de leur haine pour François Hollande, le responsable - le coupable ! - de la loi pourtant démocratique sur le mariage pour tous, les voilà venant maugréer contre la liberté des femmes à disposer de leur corps en avortant, et vouloir remettre en cause les acquis de Neuwirth autant que de Weil.

Toujours le Pentateuque, les Évangiles ou le Coran à la main, convoquant les "lois de la nature", surexposant leurs enfants en les instrumentalisant, nous gavant de leurs discours de Tea Party à la française, et ce jusqu'à la nausée.

Non, avoir soutenu le mariage pour tous, et donc le "mariage gay", ça n'est pas uniquement avoir conquis une égalité "communautariste", c'est avoir rappelé que derrière l'homophobie, il y a toujours, plus ou moins planqués, au stade de bourgeons qui fleuriront demain, des messages contre les femmes, des messages racistes, des messages anti-sémites, des messages anti-syndicalisme, etc...

Et à ce titre, je dois, encore et encore, dénoncer le travail de laminage "intellectuel" diffusé par la nébuleuse Novopress, nébuleuse auxquels appartiennent Fdesouche, OrdreNouveau, PrintempsFrançais, RenouveauFrançais, ManifPourTous, etc... comme il nous faut rester vigilents et fermes devant propos d'une intelligentia crasseuse qui distille ses message de haine, même sous couvert de philosophie, de sociologie, d'observation du quotidien... bref, se prévalant d'être les seuls tenants du savoir en revandiquant la "liberté d'expression", laquelle, que ça déplaise ou non, est circonscrite dans toutes les grandes démocraties.

J'ignore dans quel ordre l'écrire, ni même s'il y faut un ordre... Homosexuels, Noirs, Arabes, Musulmans, Syndiqués, Femmes, et au-delà, républicains et démocrates, même si c'est toujours par le biais des moins importants en nombre, c'est toujours vous tous qui êtes attaqués et contestés par ces meutes qui (re)surgissent dès que nous connaissons des difficultés économiques, pour exprimer - vomir - leur quête perpétuelle de boucs-émissaires. Et à ce titre, les media ont une part de responsabilité en ne relayant (presque) jamais les données encourageantes, en n'insufflant le moindre optimisme raisonné et raisonnable.

Pour être plus précis, certains politiques et certains journalistes ont ourdi une inflitration dramatique dans certains esprits : les légitimes revendications égalitaires, l'anti-racisme, le féminisme, la fraternité, la conscience des bienfaits de l'altérité, l'empathie pour autrui... se sont retrouvés qualifiés, avec un mépris insupportable nourri d'une haine larvée, de "politiquement correct" et de "bien pensance", comme si être correct et bien était subitement devenu une horreur, parce que cela obstruait le creusement du boulevard que voulaient nous imposer la Droite Forte qui trottait en bavant derrière le FN.

Nous ne devons jamais oublier que, dès lors que les plus faibles d'entre nous sont attaqués, que ce soient les prisoniers, les chômeurs, les immigrés (au premier rang desquels on trouve les 25.000 Roms en France), les homosexuels, etc... c'est nous tous qui sommes attaqués. Ces attaques, nous sommes à même de les contrer vaillamment. Il ne faudrait pas l'oublier.