Citron pressé érotique

Un plaisir simple...

Le soleil a repris ses droits sur la capitale, et c'est un plaisir, puisque j'y suis, de se promener, d'autant qu'elle est plus vide qu'à l'accourumée, peuplée de touristes, heureux d'être là, souvent dans leur rêve de romantisme.

Et par ce temps, parmi les robes légères et les shorts, les caracos et les marcels, j'aime m'asseoir à une terrasse de café ensoleillée, sous mon improbable casquette en paille et derrières mes non moins probables lunettes, et siroter un citron pressé.

Tant que je ne suis pas doté des "nouvelles technologies" à la pointe, je demeure à la merci, pour illustrer mes petites chroniques, des photos que je glane sur internet.

Et voilà qu'en cherchant "citron pressé", je trouve ce qui a probablement été ourdi par un illustrateur "malicieux", un verre de mon péché mignon, pour le moins phallique.

Après le tumulte de ces derniers temps, et surtout celui du week-end passé qui a inauguré les vacances, je trouve encore le moyen de rire d'un petit rien, comme on se laisse aller par le courant d'une rivière.

Je suis bien guilleret aujourd'hui !